25 juillet 2024
B"H
B"H

Hakarat Hatov : remarquer le bien et faire le bien

Deux personnes se tenant la main

Le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui est chroniquement négatif. De la couverture médiatique aux conversations avec des amis en passant par le contenu en ligne, il semble que tout préfère se concentrer sur le mauvais. Même s’il y en a certainement beaucoup, donner une plateforme à la négativité ne fait qu’empirer les choses. C'est à la fois une réalité et un Croyance juive. Dans cet article, nous explorons le mot hébreu utilisé pour définir une vie menée par la gratitude et l’optimisme, hakarat hatov.

Hakarat Hatov défini

Hakarat hatov est un terme hébreu qui signifie « reconnaître le bien ». Un enseignement fondamental en loi juive, cela nous met au défi de développer une conscience des bénédictions et des cadeaux que nous recevons quotidiennement. Ceux-ci peuvent être grands ou petits et provenir de différents endroits. Il est facile de prendre pour acquis des choses simples, comme se réveiller le matin, manger ou recevoir le sourire d'un étranger. Mais Hakarat Hatov nous encourage à faire une pause et à apprécier ces miracles quotidiens.

À quoi ressemble la reconnaissance du bien

Hakarat hatov implique de prendre consciemment note des bonnes choses de notre vie, des nécessités les plus élémentaires aux personnes qui prennent soin de nous. C'est un changement de perspective qui nous permet de voir la gentillesse toujours présente qui nous entoure à tout moment.

Ce concept n'a pas seulement pour but de favoriser l'épanouissement personnel, c'est aussi un acte de respect. Les créations miraculeuses de D.ieu sont souvent méconnues et négligées dans les activités de la vie quotidienne. Notre relation avec la foi ne doit pas seulement passer par prières et bénédictions mais aussi à travers des rituels de culte. La pratique du hakarat hatov est une reconnaissance que rien ne nous est dû et que chaque bénédiction, aussi petite soit-elle, est un cadeau.

Pourquoi la positivité nous fait du bien

Histoire juive regorge d’exemples de moments difficiles. Même aujourd'hui, la paix dans nos maisons et synagogues communautaires peut être difficile à garantir. Israël a actuellement besoin d'aide avec des crises d'une ampleur sans précédent le conflit continue de ravager la région. Mais même si cette négativité s’infiltre au-delà de nos frontières, le pouvoir de remarquer le bien n’est pas perdu. C'est la meilleure approche possible que nous puissions adopter pour réparer le monde (tikkun olam). Individu masculin et femmes philanthropes, altruistes célèbres, et important Dirigeants Habad tous ont un rôle à jouer pour rendre la société meilleure. 

Faire de la gratitude et de la gentillesse une pratique quotidienne

Reconnaître le bien n’est pas toujours facile. En fait, la reconnaissance du négatif est devenue prédominante partout dans le monde. Mais cela peut changer lorsque les défis sont transformés en opportunités.

Hakarat hatov ne consiste pas à ignorer ou à nier les défis auxquels nous sommes confrontés, mais plutôt à maintenir une vision équilibrée qui reconnaît à la fois les hauts et les bas de la vie. Il s’agit de cultiver la résilience et de trouver des raisons d’être reconnaissant même lorsque les choses sont difficiles.

Un sourire chaleureux d’un inconnu, un magnifique coucher de soleil, un câlin réconfortant d’un ami – ce sont autant de moments de grâce que nous pouvons choisir de reconnaître et d’apprécier. Tout commence par la conscience et revient finalement au principe selon lequel tous les Juifs sont responsables du bien-être des autres, ou «Kol Yisrael Arevim Zeh Bazeh'. 

Comment le concept de gratitude sous-tend la tradition juive 

Hakarat Hatov est étroitement lié à une perspective globale du judaïsme. Nous croyons cela construire le monde avec gentillesse commence avec responsabilité mutuelle, et cela nécessite empathie (kiddouch hashem), humilité (anavah), confiance (bitachon), justice (tzédek), et dignité humaine et respect (kavod habriyot) envers les autres. 

Rabbi Habad dire que chaque acte de bonté de cœur est un investissement à long terme. 

Lorsqu'il est pratiqué régulièrement, positif commandements (mitsvot) enrichir nos communautés dans leur ensemble. Les donateurs bénéficient de bénéfices psychologiques positifs tandis que les bénéficiaires récoltent des bénéfices qui pourraient changer leur vie. 

De nombreuses traditions juives promeuvent la compassion dès la conception. Par exemple, il est d'usage de soutenir organisations contre la pauvreté et associations caritatives pour l'éducation des enfants avec dons à Hanoucca. Le signification de la Pâque est lié à l'alimentation et protéger les pauvres, que ce soit par économiser de la nourriture (pe'ah) ou contribuer directement à des programmes de lutte contre la faim à but non lucratif en utilisant plateformes de dons en ligne

Reconnaître le bien et le promouvoir de diverses manières

Depuis organisations qui aident les orphelins et groupes de veuves à associations contre la faim et programmes de santé communautaires, réseaux de soutien pour les familles et les personnes dans le besoin à travers le Diaspora juive sont à la fois diversifiés et abondants.

Il n'y a pas de limite au pouvoir de compassion ou philanthropie (tzedakah), qui peut être à la fois tangible et fondé sur l’action, selon le Huit degrés de don. Traditions caritatives comme économiser argent pour le blé (maos chitim) et la dîme (ma'aser kesafim) fournir un moyen facile de soutenir financièrement des organisations à but non lucratif tout au long de la calendrier juif année. 

Entre-temps, travail et service sont tout aussi significatifs lorsqu'ils sont exécutés par rendre visite aux malades (bikur cholim) ou prolonger hospitalité (hachnasat orchim) à des étrangers.

Commencez à reconnaître le bien avec Colel Chabad

Israël compte de nombreux associations caritatives juives de longue date mérite d'être soutenu. Si vous souhaitez garantir que vos dons iront loin, pensez à contribuer à Colel Chabad. Notre organisation historique dessert les populations vulnérables avec des programmes essentiels qui sauvent des âmes et des vies. Le Mouvement Habad guide le travail que nous accomplissons chaque jour, tandis que les chefs religieux et les donateurs quotidiens rendent notre travail possible

Soupes populaires

Un bon bol de soupe fait beaucoup de bien dans les communautés les plus affamées d'Israël. Notre soupes populaires servir d’espace sûr vers lequel les gens peuvent se tourner pour obtenir un soutien communautaire. 

Programmes hospitaliers

Colel Chabad programmes hospitaliers sont une source de lumière dans la vie des enfants malades et de leurs familles. Les bénévoles rendent visite aux patients pour leur offrir des cadeaux, un soutien moral et de la compagnie pendant l'été et vacances caritatives

Programme Grand Frère/Grande Sœur

La Programme Grand Frère/Grande Sœur apporte des liens positifs aux jeunes vulnérables. À travers dons à des initiatives nous espérons ainsi enrichir les jeunes générations afin qu’elles puissent s’épanouir sur le long terme. 

Ayez un impact aujourd’hui

Que vous inscrivez-vous pour devenir bénévole ou s'engager à faire des dons financiers réguliers, contribuer à une œuvre caritative juive est une manière de reconnaître et de promouvoir le bien dans le monde. N'attendez pas pour être impliqué – rejoignez notre vague de positivité à Colel Chabad aujourd’hui. 

FR

Don Yizkor

בַּעֲבוּר שֶׁבְּלִי נֶדֶר אֶתֵּן צְדָקָה

JE VAIS - SANS VŒU - FAIRE UN DON À UNE CHARITÉ