12 juin 2024
B"H
B"H

Lettre historique exposée à la bibliothèque du Rabbi

Une lettre publique historique écrite par le père du Rabbi est exposée dans la bibliothèque du Rabbi. La lettre a été écrite en 5679 (1919) alors que la première guerre mondiale se terminait et que le monde était en ébullition. Malgré les défis locaux à Yaketrinuslav, les nombreux réfugiés sous sa responsabilité et d'autres difficultés, Reb Levik a néanmoins écrit cette lettre passionnée appelant la communauté juive à soutenir les moins fortunés d'Eretz Yisroel par l'intermédiaire du Colel Habad.

Les registres des dons du Colel Habad de ces années reflètent des fonds importants provenant de Yaketrinuslav (voir photo), y compris des fonds collectés par le père du Rabbi lui-même.

TRADUCTION GRATUITE

Lettre de recommandation

Par la grâce de D.ieu,

Un émissaire fiable nous a été envoyé par nos frères Colel Chabad Vohlin à Jérusalem et dans d'autres parties de la terre sainte, dont les yeux sont tournés vers nous dans l'espoir de recevoir une aide matérielle de leurs frères de la diaspora.

Ce qui est bien connu n'a pas besoin de preuve. Qui n'est pas conscient de la grande vertu de cette importante et immense mitsva de faire la charité à ceux qui vivent dans la "terre de la vie". Particulièrement maintenant, à une époque de grande pauvreté, où les besoins en produits de première nécessité augmentent de jour en jour et où le coût de la vie ne cesse d'augmenter.

Il n'est pas nécessaire d'élaborer sur ce concept bien connu, qui depuis des centaines d'années a été établi et enraciné dans le cœur de chaque personne juive. Je ne ferai qu'encourager les cœurs de nos généreux frères de la diaspora, et de tous ceux pour qui la mémoire de Sion et de Jérusalem est dans leur esprit, à se renforcer et à grandir avec courage et pureté, à s'efforcer de faire et d'accomplir davantage à cet égard.

Les fonds consacrés recueillis atteindront certainement leurs destinataires par l'intermédiaire des émissaires actuels envoyés de là, qui méritent à eux seuls d'être rapprochés et accueillis avec un visage charmant.

Jusqu'au moment où D.ieu aura pitié de sa nation endurante d'Israël, renvoyant nos dispersés et nous réconfortant avec la reconstruction de Sion et de Jérusalem par notre juste Machia'h, que ce soit rapidement de nos jours, amen.

C'est le désir de toute personne juive, y compris moi-même, qui anticipe le salut.

Signé le mercredi 19 Chevat 5679 à Ekaterinoslav.

Lévi Its'hak Schneerson

Faire un don maintenant

FR

Don Yizkor

בַּעֲבוּר שֶׁבְּלִי נֶדֶר אֶתֵּן צְדָקָה

JE VAIS - SANS VŒU - FAIRE UN DON À UNE CHARITÉ