24 juillet 2024
B"H
B"H

L'impact de Colel Chabad sur les survivants de l'Holocauste

Le journal israélien Yediot Ahronot a publié aujourd'hui un article réconfortant sur le programme Get Chesed du Colel Chabad, dans lequel des étudiants rendent régulièrement visite et se lient d'amitié avec des survivants âgés de l'Holocauste. Ces visites ont lieu tous les vendredis, au cours desquelles les étudiants apportent de la nourriture de Shabbat et passent du temps de qualité avec leurs nouveaux amis. C'est un merveilleux programme qui favorise les liens intergénérationnels et aide à combattre la solitude et l'isolement chez les personnes âgées.

 "Ces visites chaque semaine me redonnent vie et me donnent la force et l'envie de vivre", a déclaré Dov Landau, survivant de l'Holocauste, 95 ans, qui a la chance de recevoir une visite hebdomadaire chez lui de la part de volontaires du projet "Get Chesed" de Chabad en Tel Aviv. Le projet, qui implique environ 1 600 jeunes et étudiants de tout le pays, rend visite à 1 000 survivants solitaires de l'Holocauste une fois par semaine, leur offrant des repas chauds et passant du temps avec eux dans des cafés ou des restaurants pour dissiper leur solitude. "Nous avons vu qu'il y a un nombre important de survivants de l'Holocauste qui ressentent une solitude qui les ramène aux expériences difficiles qu'ils ont vécues pendant l'Holocauste, et ce projet les ramène à la vie", a déclaré Mendy Blau, PDG de Colel Chabad en Israël. , qui gère l'initiative lancée il y a un an. Pendant l'Holocauste, Dov Landau a perdu sa famille, ses parents et plus de 50 autres proches qui ont été assassinés. Après avoir survécu à cinq camps de concentration et à la marche de la mort, il a fait son Aliyah et a combattu pendant la guerre d'indépendance. Plus tard, il a fondé une famille, est devenu père de trois enfants et a de nombreux petits-enfants et arrière-petits-enfants. "J'ai découvert un homme intéressant, un combattant, un sioniste et une figure à admirer à tous points de vue", a déclaré Ran Houri, le volontaire qui l'a rencontré. Ran Nazar, un autre survivant de l'Holocauste qui vit maintenant à Jérusalem, a récemment fêté son anniversaire, et les bénévoles de « Get Chesed » ont organisé une célébration émouvante pour lui. « Les rencontres hebdomadaires avec eux sont un point positif dans ma semaine. Les bénévoles qui viennent m'apportent tellement de vie — et je les en remercie. Il y en avait des centaines de milliers, et maintenant nous ne sommes plus que 150 000. Maintenant, la connexion spéciale entre nous m'aide à poursuivre l'héritage et à dire ce qui doit être dit », a déclaré Nazar.  

FR

Don Yizkor

בַּעֲבוּר שֶׁבְּלִי נֶדֶר אֶתֵּן צְדָקָה

JE VAIS - SANS VŒU - FAIRE UN DON À UNE CHARITÉ