18 juin 2024
B"H
B"H

Mesirus Nefesh : La mitsva du sacrifice de l'âme pour le bien commun

Rabbi fait un don de charité à un soldat

Il existe un concept au cœur de la vie communautaire juive appelé Mésirus Néfesh (ou Mesirat Nefesh, en fonction des différences de prononciation entre les communautés). C'est intrinsèque à la fois à la dévotion spirituelle et les relations interpersonnelles dans le judaïsme. Le mitsva de Mesirus Nefesh incarne la philosophie de l'altruisme pour le bien des autres. 

Que signifie Mesirus Nefesh ?

Il est courant de voir Mesirus Nefesh traduit par « sacrifice de soi ». Après tout, c'est ainsi que nous appelons cela en anglais lorsque quelqu'un prend des risques pour une autre personne ou une autre cause. Cependant, Mesirus Nefesh signifie littéralement âme-sacrifice (Mésirus = sacrifice de, Nefesh = âme). Cela peut ressembler à de la simple sémantique, il y a un message spirituel dans la façon dont la langue hébraïque définit se mettre de côté pour se présenter au collectif.

Sommes-nous censés donner notre vie ?

Le concept d’abandon de l’âme peut sembler extrême, alors soyons clairs : nous ne parlons pas ici de sacrifier sa vie. Oui, il y a beaucoup d'écrits sur la façon dont mettre sa propre vie en jeu parfois est appeler pour. La loi basée sur la Torah ordonne aux Juifs de renoncer à leur vie s’il était confronté à l’un des trois « péchés cardinaux », la mort serait le seul moyen de s’en sortir. (Talmud, traité Sanhédrin 74a).

Sacrifice pour le bien commun – et un avenir juif

Le Mesirus Nefesh dont nous parlons ici est plus métaphorique, mais non moins important. La mitsva demande simplement aux Juifs de mettre celui de notre famille ou les besoins de la communauté (que ce soit notre communauté locale ou le mondial) devant le nôtre. Plus précisément, il s'agit de défendre les vraies valeurs de la Torah, la justice et compassion pour nos concitoyens et protéger un avenir juif pour des générations.C'est y mettre votre âme.

C'est notre gagne-pain

Nous savons tous que la façon la plus courante dont les gens donnent d’eux-mêmes consiste à sacrifier l’une ou l’autre de deux choses importantes : du temps ou de l’argent. Et comme dit le proverbe, le temps est argent. Nous avons tendance à considérer ces deux choses si chères que nous qualifions la façon dont nous passons du temps et gagnons de l’argent de « moyens de subsistance ». Il ne s'agit pas de notre vie, mais de notre gagne-pain – et il est extrêmement précieux. C'est pourquoi dans le judaïsme, donner aux nécessiteux soit en fonds de contribution ou par donner de son temps accomplit la mitsva de tsédaka (charité), et est exigé de nous tous. 

Origines de Mesirus Nefesh

Le concept de Mesirus Nefesh dérive des notes du commentateur médiéval Rachi sur Lévitique 2 :1 :1 dans la Torah. Le verset original dit : « Quand un Néfesh présente une offrande de repas à D.ieu, son offrande sera de farine de choix ; il versera de l'huile dessus, y déposera de l'encens… » D'après le contexte, le verset utilise clairement le mot Nefesh pour désigner une personne.  Rachi traduit les Écritures et les commentaires citant le Talmud : « »...et quand une personne (ou « une âme ») offrira…"- Nulle part le mot n'est Néfesh employé en relation avec des offrandes de libre arbitre, sauf en relation avec l'offrande de repas. Car qui est-ce qui apporte habituellement une offrande de repas ? Le pauvre homme! Le Saint, béni soit-Il, dit pour ainsi dire : Je considérerai cela pour lui comme s'il apportait son âme en offrande. (Talmud, traité Ménachot 104b). C'est un concept pertinent, même à l'époque moderne ; que lorsque les ressources sont rares, l’acte de donner est d’autant plus altruiste. De cette manière, le « sacrifice de l’âme » est une façon appropriée de décrire tout type d’offrande. Que ce soit dans l’ancien Temple Saint ou dans les plus petits « temples » de nos maisons, quartiers et réseaux sociaux.   

Importance de Mesirus Nefesh

Agir avec Mesirus Nefesh est extrêmement important pour aider la vie juive à prospérer. Notamment à deux niveaux : Premièrement, il s'agit de sacrifier ou de donner sa propre vie pour littéralement sauver celle des autres. Pekuach Nefesh (sauver ou préserver la vie – et nous entendons cela littéralement ici) est la priorité la plus cruciale de la religion juive. Chaque jour, des personnes se retrouvent sans abri, souffrent de la faim, perdent leur sécurité financière, perdent des êtres chers, tombent malades ou ont besoin de soutien pour leurs enfants. Les programmes caritatifs mis en place par Colel Chabad pour aider littéralement les personnes dans le besoin sauve des vies. Et ces vies façonnent notre avenir en tant que communauté. Deuxièmement, Mesirus Nefeish perpétue une culture continue du don. Une norme culturelle qui perdure depuis des milliers d’années et qui est porteuse d’espoir pour les générations à venir. Ce principe fondamental de la Torah est basé sur une notion discutée dans la Kabbale et Habad ‘Hassidout. À savoir que D.ieu Lui-même exprime une qualité de Chessed (bonté de cœur) et vertu de Gimilus Chasadim (actes de bonté). Tsédaka (juste des actes charitables), joue ici bien sûr un rôle énorme. Le plus en tant qu'association caritative israélienne, nous donnons l'exemple, plus la nation juive a de chances de prospérer pour les générations à venir.

Vos dons vont là où ils sont le plus nécessaires – avec l'aide de Colel Chabad

Le travail quotidien et continu de organisations caritatives à but non lucratif comme Colel Chabad maintient vivante cette tradition et cette valeur juives. Chaque élément de notre mission est enraciné dans Mesirus Nefesh. Au travail, les employés et les bénévoles mettent de côté leurs propres besoins. Ils sont ici pour se concentrer sur ce qu'ils peuvent pour sécuriser la vie des gens. médical, éducatif, saisonnier et besoins en matière de garde d'enfants, assurer la sécurité nutritionnelle et soutenir les veuves et prendre soin des orphelins.   En fait, il n'y a probablement pas de meilleur moyen de faire un don à une organisation caritative juive à but non lucratif en Israël.  Diriger les dollars philanthropiques juifs et ma'aser individuel l’argent pour nos causes est si crucial. Pas seulement à cause de ce que nous faisons, mais aussi de la manière dont nous le faisons. Nous fournissons les produits de première nécessité dont tous les humains ont besoin pour s’épanouir – et nous les fournissons directement du cœur. Et vous le pouvez aussi.
FR

Don Yizkor

בַּעֲבוּר שֶׁבְּלִי נֶדֶר אֶתֵּן צְדָקָה

JE VAIS - SANS VŒU - FAIRE UN DON À UNE CHARITÉ